1. un Cyclo-bivouac, relais pour les voies suisses / PRix Lignum-CEDOTEC / 2e Prix

  2. 1999 -

  1. > Voir le keynote...

    «Cyclo-bivouac – concours de projet pour étudiants et jeunes diplômés»

    Par Markus Mooser, in Schweiz. Z. Forstwes. 152 (2001) 3: 97–100

    (...)

    > Responsable du concours: Cedotec-Lignum, Le Mont-sur-Lausanne.

    > Public cible: architectes.

    > Participants: 50 participants, étudiants ou jeunes diplômés en architecture des universités ou écoles polytechniques suisses.

    > Prestations à fournir: deux panneaux horizontaux (84 x 60 cm) soit une planche technique avec choix du site et texte explicatif et une planche technique avec plans, coupes et façades. Ces documents sont complétés par une maquette d’une dimension maximale de 42 x 60 x 25 cm.

    > Jury: architectes reconnus.

    > Prix: cinq prix et six distinctions pour un montant total en espèce de 20 000.– francs.

    > Communication: ce concours a été présenté au moyen d’une exposition comprenant les documents, auparavant plastifiés, rendus par les participants, les onze maquettes réalisées par les lauréats ainsi que celles des quarante-neuf autres projets présentés sous forme de photos. L’utilisation d’une partie importante des documents remis par les participants a permis de limiter les coûts. Une publication, distribuée gratuitement, présentant l’intégralité des documents et des maquettes remis par les concurrents a permis de rendre un hommage à la qualité du travail fourni. L’exposition a été présentée dans les écoles ayant participé au concours ainsi que dans diverses hautes écoles spécialisées. De nombreux articles ont paru dans la presse spécialisée et professionnelle.

    > Spécificité du concours d’architecture «Cyclo-bivouac»: la participation au concours a été limitée aux écoles universitaires en raison du fait qu’un autre concours, portant sur un thème très proche de relais pour cyclistes sur vélos tout terrain, était lancé pratiquement simultanément dans les hautes écoles spécialisées de Suisse. Finalement, cela a permis de limiter le nombre de participants à cinquante, ce qui s’est avéré une bonne chose. Le fait de s’adresser à des jeunes en formation est certainement un investissement judicieux à long terme pour des organismes comme le Cedotec-Lignum qui se doivent d’être reconnus dans les milieux professionnels.

    (...)

    «Km 083» Jérôme Chenal et Antoine Voisard, EPFL – 2e prix